Alpacka Oryx Packraft on Colorado River

L'HISTOIRE D'ALPACKA

 

 

Le commencement :

Alpacka à ouvert ses portes à la fin des années 2000 avec la collaboration de Sheri Tingey (le génie derrière le design de tous les produits Alpacka) et son fils Thor. Il rentrait d’une traversée de 600 miles à travers les “Brooks Range” en Alaska, des idées plein la tête pour concevoir un packraft plus performant. Le parcours de Sheri commence à la fin des années soixantes lorsqu’elle quitte la vie mondaine de Phoenix en Arizona pour celle des accros d’eau-vive et de ski à Jackon Hole au Wyoming. Sheri qui a appris à coudre avec sa grand mère fonde alors son propre magasin et sa propre marque de vêtements de ski : “Design by Sheri” qui devient l’une des premières marques spécifiques d'équipements de ski. Elle est aussi une mordue de kayak et apporte l’un des premiers kayaks de rivière à Jackson. Au début des années 80, Sheri vend son commerce pour élever ses enfants. Incroyable mais vrai, elle réouvrira plus tard un magasin d’équipements de sport pour son fils. Thor naît à Jackson mais la famille déménage à Denali en Alaska en 1981 où Thor travaille pour le parc national du même nom. Il grandit au milieu de la nature et grâce à sa famille, est initié à la randonnée, à l’eau-vive, à l’alpinisme, aux chiens de traineaux, à la chasse ainsi qu’à la pêche. A la fin des années 80, la famille Tingey rencontre Roman Dial qui laisse chez eux un VTT pendant une excursion dans le parc national de Denali. Romain est professeur à l’université d’Anchorage et est devenu l’aventurier le plus prolifique d’Alaska. Il fait partie des pionniers du packraft qu’il a découvert lors d’une raid aventure intitulée “wilderness classic”. Lui et ses coéquipiers feront même la couverture du magazine “National Geographic” après une traversé en VTT et packraft de 700 miles à travers l’Alaska en 1992.Vous pouvez lire leur histoire ici (en anglais uniquement). En 1996, Thor rentre à l’université Colorado College (“CC”) à Colorado Springs. Le “fond à la mémoire de Ritt Kellog” vient de commencer à financer un programme qui vise à donner de l’argent aux étudiants de Colorado College afin qu’ils puissent partir en expédition. Lors d’une discussion sur une expédition longue durée, les parents de Thor conseillent à leurs fils de rencontrer Romain, qui à son tour, lui conseille un itinéraire de 160 miles alliant randonnée et packraft à travers les montagnes de l’Alaska. Après que Thor et 4 de ses amis aient reçu une bourse, ils complètent l’expédition pendant l’été de 1998 et deviennent accros. En l’an 2000, ils reçoivent une nouvelle bourse attribuée par le fond “Ritt Kellog” et parcourent 600 miles à travers les montagnes Brooks Range en Alaska en 39 jours. 

 

Sheri Tingey, Co Founder of Alpacka Raft, testing one of the very first spraydecks for a packraft that she designed

Sheri contemple la dernière version d’une jupe qu’elle a elle-même confectionnée. (Nouvelle-Zélande, 2004)

 

Thor Tingey, Co Founder of Alpacka Raft, Packrafting Brooks Range

Thor Tingey et Philip Weidner pendant une expédition en packraft à travers les montagnes de l’Alaska, rendu possible grâce à une bourse de l’organisation “Ritt Kellog” en 1998.

 

Le packraft à travers les montagnes d'Alaska en 1998 avec des bateaux Sevylor Trail. 

Toutefois, d’après Thor, les packrafts qu’ils utilisèrent pendant ces deux traversées n’étaient pas du tout adaptés. Romain avait utilisé un packraft Sherpa pour cette expédition mais la production s'était arrêtée dans les années 1980. Thor, lui, avait utilisé un Sevylor Trail Boat, qui était très bien pour s’amuser sur un lac mais pas suffisamment solide pour une utilisation en rivière lors d’une traversée de l’Alaska. C’est à ce moment là que Thor demande à sa mère de lui construire un raft. Sheri avait derrière elle des années de kayak et de confection de vêtements et Thor, lui, savait ce dont il avait besoin pour une expédition. Ce premier bateau le “white boat” (le bateau blanc) était fait de tubes en nylon blanc extrêmement robustes, de 12 pouces de diamètre (environ 30cm) avec une couche d'uréthane d’un côté et du rocker à l’avant. Le tout collé à chaud avec l’aide d’un rouleau et d’Aquaseal®. Ce design inventif fit un carton ! La suite, vous la connaissez... 

 

Thor Tingey testing the very first Alpacka Raft on the Aniakchak River, 2001
Thor Tingey en train de tester le tout premier Alpacka Raft sur la rivière d’Aniakchak en 2001.

 

Alpacka aujourd'hui:

Aujourd'hui, tous les packraft Alpacka Raft sont fait à la main dans l’entreprise situé à Mancos, au Colorado (USA) par des hommes et des femmes habiles et dévoués. Les modèles sur le marché sont le fruit d’années de testes, de développements et de retours par les utilisateurs. Sheri est toujours la designer en chef. Thor a intégré l’entreprise en 2016 en tant que PDG et s’occupe des tâches quotidiennes, de la prise de décisions et aide à la confection. Sarah, la femme de Thor est directrice des opérations et s’occupe de planifier les événements, créer des partenariats avec les ONG mais aussi de tester les dernières inventions de Sheri. A tout moment, il est possible de trouver autant d’employés que de chiens dans l’atelier.

Alpacka continue de créer des petits bateaux pour ceux qui ont besoin de quelque chose d’hors-normes. Leurs designs et innovations ont défini et repoussé les limites de ce sport. Avec l’aide d’aventuriers partout dans le monde, les limites du packraft ont été repoussées encore et toujours plus loin.

 

Alpacka Raft Factory where all Alpacka packrafts are handmade

 Sarah, Thor and Sheri Tingey aux cotés de Michaela et Seon Crockford-Laserer et leurs enfants devant le magasin Alpacka Raft.